«

»

Juil 13

Imprimer ce Article

Anki

Anki est un logiciel libre de « répétition espacée ». La répétition espacée est une technique pédagogique qui consiste à se faire interroger proportionnellement à son degré de maitrise de la question. On parle aussi de flashcards.

Gné ?

Ok, concrètement ! Anki nous pose des questions sous la forme de « cartes mémoires ». Plus on se souvient d’une réponse, moins Anki nous pose la question ! Ainsi, si l’on s’arrange pour réviser une notion à chaque fois que l’on est sur le point de l’oublier, on s’aperçoit que l’on a de moins en moins souvent besoin de réviser la notion.

Installation

Anki existe sur Windows, Mac OS, Linux, téléchargeable sur son site officiel : http://ankisrs.net

Anki est aussi sur Android, iOS, etc. et il également possible de l’utiliser dans un navigateur web.

[notice]Nota : spécialement pour Linux, il faudra aussi installer le paquet mplayer.[/notice]

Évidemment, il est également nécessaire de s’installer des « paquets de cartes ». Commençons par en télécharger sur le site officiel.

https://ankiweb.net/shared/decks/french

En l’occurrence, j’ai choisi la catégorie « français » puis « French 500 coloured words with pictures and m&f audio update » (plein de mots de vocabulaire, basé sur des images uniquement donc approprié pour toute langue)

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Installer un greffon

Rendez vous à l’adresse : https://ankiweb.net/shared/addons/ et choisissez-vous un greffon sympa. En l’occurrence j’ai choisi « Bigger Show Answer Button ». Alors on clique sur « info » et on a une suite de chiffres (1867966335) à copier/coller dans le logiciel. Outils -> Greffons -> Parcourir et installer…

Fonctionnement

L’utilisateur se choisit un paquet de cartes. Une série de carte va défiler sous ses yeux. Pour chacune d’elle, il devra trouver la bonne réponse, puis cliquer sur « Montrer la réponse ». Ensuite, l’utilisateur s’auto-évalue (ou bien un professeur peut faire la manipulation) et sélectionner une des trois options suivantes : « À revoir, Correct, Facile » (comprenez : « mauvais, moyen, bon », en gros). En fonction de ce choix, la carte réapparaîtra bientôt pour un mauvais résultat ou dans longtemps pour un bon résultat. Les délais sont indiqués au-dessus du bouton mais ils varient en fonction du nombre de fois où la carte est déjà apparue, donc ne vous basez pas sur ce que la capture d’écran indique.

Les possibilités sont immenses étant donné la quantité d’options disponibles.

Notez que le logiciel est également capable de générer des statistiques et de les exporter au format image.

Statistiques Anki

Statistiques Anki

Créer son propre paquet de cartes

Cliquer d’abord sur « créer un paquet » (lui donner un nom) puis sur « ajouter » pour créer une carte.

Dans « type » laissez sur « basique » pour le moment. Vous pouvez mettre de la couleur du gras, des images etc. Le recto contient la question et bien-sûr le verso la réponse.

 

Ajouter du son

[notice]Petite nuance sur Linux, il faut installer les paquets lame et sox pour pouvoir enregistrer le son.[/notice] Sinon, il suffit d’avoir son micro à portée de main et d’appuyer sur le bouton rouge, l’enregistrement de votre voix démarre alors. Du reste, il est toujours possible de télécharger des fichiers audio librement.

Texte à trous

Dans « type » choisissez « texte à trous ». Commencez par écrire votre phrase au complet, puis sélectionnez le mot à cacher. Appuyez sur le bouton […] et le tour est joué !

Trou sans indice

Trou sans indice (source de cette image: http://polyglotte.tuxfamily.org)

Liens utiles

Création de bonnes questions/réponses

La documentation officielle en français

Lien Permanent pour cet article : http://libre.centres-sociaux.fr/anki/

Aller à la barre d’outils